Richard Geoffrion Photographe

LE POW WOW, MODERNITÉ ET DIGNITÉ… ? CHEZ LES PREMIERS PEUPLES

Logo-Pow-Wow1

IMG_2008_med1

Avec cette exposition, je veux illustrer la beauté, la dignité et la modernité des Premiers Peuples d’Amérique du Nord avec lesquels nous partageons notre histoire et ce territoire. Pour réaliser cette intention, j’ai choisi d’aller à la rencontre de la diversité culturelle amérindienne par le biais des pow wow, ces rassemblements festifs. En 2014 et 2015, j’ai parcouru 12 000 kilomètres pour assister à 18 pow wow. Je me suis investi tout entier dans ce projet et j’ai réalisé près de 10 000 clichés couleur numériques.

Démarche artistique

Richard devant tipi_med1

Inspirée de l’art traditionnel du portrait, ma démarche artistique est d’abord humaniste. L’essentiel de mon travail photographique prend tout son sens lors de la prise de vue. J’emprunte au reportage sa spontanéité et à l’ethnographie son authenticité. Le plus important pour moi est d’établir un réel climat de confiance et d’agir dans le plus grand respect, car je m’invite dans leur intimité.

Plutôt que de les photographier en train d’exécuter leurs danses spectaculaires, j’ai préféré les mettre en scène dans un plan horizontal, vêtus de leur regalia, de manière à illustrer l’harmonie entre eux et la nature qui les entoure. Mes photographies n’ont subi aucune retouche en postproduction ni aucun recadrage, on pourrait dire que ce sont des portraits hyperréalistes.

Je souhaite que cette exposition crée un pont entre nos cultures afin de transcender nos préjugés et d’enrichir nos connaissances sur la modernité des traditions amérindiennes. Je suis heureux de partager avec vous l’humanité de ces hommes et de ces femmes qui m’ont généreusement offert l’opportunité de créer cette collection de photographies. Ils et elles sont de véritables paysages humains, grandioses et d’une beauté prenante, que l’on doit chérir et protéger comme un trésor à révéler.

Le Projet

IMG_1444 Ottawa 2015_med1

Actuellement, en Amérique du Nord, une nouvelle génération d’artistes amérindiens prend la parole et fait renaître l’existence d’un vaste réseau de pow wow bien organisé où la culture et les traditions des Premiers Peuples se vivent dans la modernité et la dignité.

Comme la majorité des Québécois, avant d’entreprendre ce projet, j’étais ignorant de ces cultures millénaires qui sont si près de nous… mais si loin en même temps. Au cours de ces rencontres, j’ai eu l’occasion d’apprécier l’amabilité et de découvrir l’ouverture d’esprit de nos frères et sœurs des Premiers Peuples avec lesquels je partage cet immense territoire nordique. J’ai développé un immense respect pour ces personnes et la certitude qu’il faut leur donner la parole et les écouter. La réalisation de ce projet est un message d’espoir pour la reconnaissance et la survivance de leur culture.

En 2014 et 2015, j’ai parcouru 12 000 kilomètres pour assister à 18 pow wow. Les hommes et les femmes que je vous présente dans cette exposition sont d’origine: Abénaki, Abitiwinnik, Anishnabe, Assiniboine, Atikamekw, Chippewa, Cri, Hopi, Innu, Lakota, Malécite, Micmac, Mohawk, Navajo, Odjibwé, Oneida, Shoshone, Wendat et Yoreme. Ils proviennent de différentes réserves indiennes du Québec et de l’Ontario. Akwesasne, Cacouna, Gesgapegiag, Kanehsatake, Lac Simon, Manawan, Mashteuiatsh, Odanak, Pikogan, Pikwakanaganawa, Timiskaming First Nations, Waswanipi, Wendake, Wôlinak et au Summer Solstice Arboriginal Festival à Ottawa.

LE POW WOW

IMG_3789 Manawan 2015_med1

En complément de ces portraits, j’ai produit une série de photos et de textes qui documentent différents aspects quant à l’organisation des pow wow et la symbolique associée à cette tradition.

Ces rencontres multiculturelles des plus flamboyantes se déclinent en deux versions, l’une traditionnelle et l’autre de compétition, leur déroulement étant similaire, à quelques variables près. L’organisation de chaque pow wow reflète les traits culturels spécifiques de la nation hôte. Mais, dans tous les cas, le son du tambour (drum) est au centre de l’événement et symbolise le battement du cœur de la Terre.

Un pow wow se déroule sur plusieurs jours selon les étapes suivantes : allumage du feu sacré au lever du soleil, parade de la Grande Entrée avec les invités spéciaux et les vétérans, installation du Eagle staff et des drapeaux, discours de l’aîné suivi d’une variété de danses : Traditional Men (danse traditionnelle), Grass Dance (danse de l’herbe), Fancy Feather Dance et Prairie Chicken Dance (danse du poulet), Traditional women (danse traditionnelle), Fancy Shawl (danse du châle) et Jingle Dress Dance (danse des clochettes), Hoop Dance (danse des cerceaux) et enfin, la danse intertribale. Des moments spéciaux ponctuent le pow wow pour souligner un drame, un anniversaire ou d’autres célébrations. Souvent, le pow wow se termine par le give away (partage de cadeaux).